21 juin - 28 juin 2017, Opus 2 : du très beau piano et des rencontres !

Que d'artistes ! Pour son opus 2, Musiques sur un plateau a associé quatre pianistes, deux trios, deux duos, une mezzo-soprano, un chanteur a cappella ainsi que des professeurs et des élèves de l’école de musique de Tence. A leur disposition, un très beau Steinway, modèle B, et des locaux chargés d’histoire : le Parc International Cévenol, gracieusement mis à disposition par FAN Zhe et son épouse Sissi, les temples du Mazet Saint-Voy et de Freycenet et l’Arbre Vagabond.

Que de concerts ! En tout, douze concerts et dix-neuf musiciens ! Pour cinq siècles de musique de Bach et Scarlatti à Stravinsky, Massenet, Gershwin, de Falla, Darius Milhaud, Georges Auric, Copland, Oskar Rieding et Astor Piazzolla en passant par Debussy, Ravel, Liszt, Schubert, Schumann, Mendelssohn, Fauré, Brahms. Mozart, Beethoven et Chopin aussi bien sûr ! Poulenc et Scriabine, Granados et Garcia-Lorca, Chostakovitch et Glazounov, Paul Schoenfield, Angelo Petronio, Haendel et Vivaldi, Olivier Greiff et György Kurtag, Strasnoy et Sciarrino, Saint-Saens et des chansons de Jacques Brel ! 

Foisonnement des rencontres ! Les mélomanes du Plateau du Haut Vivarais-Lignon et les inconditionnels du Chambon sur Lignon ont pu se retrouver pendant huit jours, rencontrer les artistes et discuter avec eux à bâtons rompus. De leur côté, les artistes ont apprécié l’acoustique des lieux, l’accueil chaleureux du public et sa qualité d’écoute.

Une programmation artistique inspirée réalisée par Paul-Hubert des Mesnards, notre chaleureux directeur musical : 

  • Au piano : Paul-Hubert des Mesnards a ouvert avec talent le festival et Thibaut Crassin l’a clos avec profondeur. Sébastien Rosato, poète et pianiste nous a aventuré vers des sommets. Xavier Lecomte de la Bretonnerie nous a fait découvrir des réécritures contemporaines d'œuvres classiques. L’apothéose fut le récital de la grande artiste internationale Chantal Stigliani qui a ouvert les cœurs avec son interprétation magistrale d’un Prélude et fugue pour orgue de Bach transcrit par Liszt, des Images de Debussy et des Miroirs de Ravel.
  • Musique de chambre : Le Trio Kantara avec la fougue des tangos et de la musique klezmer. Le Jeune trio en nous charmant avec les Contes de fées de Schumann. Le duo violon-piano de Darina Maleeva, au violon lumineux, et Xavier Lecomte de la Bretonnerie avec un programme nimbé de mystère intitulé "Méditations d'un fantôme enragé".

  • Belles voix, avec Laurence Vercollier-Alibert, mezzo-soprano accompagnée au piano par Paul-Hubert des Mesnards ; l'amoureux de Jacques Brel, Hervé Tuloup qui l'interprète a cappella.

La toute jeune génération était là aussi avec Eloi Hostein, élève du conservatoire de Saint-Etienne et Clara Févelat, élève de violoncelle, bien guidés par leurs professeurs, Mireille Jacquin, Béatrice Déléage et Florence Selmi.

Très beau bilan ! Et...que de belles perspectives pour l'opus 3 !!!                       Teraï, 29 juin 2017


Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .